Consultations en province Kayanza

CONSULTATIONS NATIONALES EN PROVINCE KAYANZA

16 NOVEMBRE 2009


1. Présentation

Les consultations ont débuté par l'enregistrement des personnes à consulter où chaque personnes devait présenter sa carte d'identité ainsi que son invitation,et par après ils se sont dirigés vers la salle où les membres du CPT ont prononcé un mot d'accueil et leur expliquent la façon dont les consultations doivent se dérouler.


Dans son discours d'accueil le président du CPT,a remercié les participants d'avoir répondu à temps et s'est excusé du retard qui s'est remarqué indépendamment de leur volonté. Il a ensuite invité Madame Eulalie Nibizi membre du CPT à expliquer l'assemblée le concept de Justice Transitionnelle dans le contexte Burundais,


Dans son exposé, Madame Eulalie a essayé de retracer les moments forts qui ont caractérisé le processus de paix et de réconciliation depuis la signature des accords d'Arusha de 2000,et a indiqué l'importance d'une JT dans les pays ayant connu les guerres civiles comme le Burundi et a étayé quatre piliers d'une JT à savoir:

1.Connaître la vérité

2.Vérité et Réconciliation par le biais de la Commission Vérité et Réconciliation

3.La justice par le biais du Tribunal Pénal Spécial

4.Les réparations pour les victimes


Ces piliers ont le but de lutter contre l'impunité afin de promouvoir la réconciliation. Toutt cela se manifestera par la construction des avenues et des monuments à l'instar de celui de Kibimba où se marque «  Plus jamais  ça» pour que ceux qui ont perdu les leur puissent avoir l'occasion d'apporter des gerbes de fleurs en lamémoiree de ceux qui sont morts durant les guerres civiles ,qui ont endeuillé beaucoup de familles burundaises.


Les réparations seront effectuées par des moyens du gouvernement où des fonds en provenance de l'extérieur. L'objectif serait que la population ait confiance au gouvernement, la justice ainsi que la police.

Après l'exposé, ça a été l'occasion aux participants de poser ou de demander des éclaircissements sur le sujet. La plupart des intervenants ont demandé si durant les consultations ils vont s'exprimer sur les événements d'avant 1962 tout en se focalisant sur la mort du leader indépendantiste le Prince louis Rwagasore. La réponse fut que la Commission Vérité et Réconciliation pourra traiter des questions sur ce qui s'est passé longtemps avant.


2. Le déroulement

Les consultations proprement dites se sont déroulées à huis clos dirigées par une équipe technique recrutée par le PNUD et ce dernier est composé de personnes de toutes ethnies dont le rôle était de poser des questions aux personnes à consulter qu'ils avaient placées en groupe.


Signalons que comme à la coutume,dans chaque province le premier jour ce sont les rencontres communautaires, le deuxième jour ces sont les groupes focaux et enfin les entretiens individuels.

Vous saurez enfin que sur les lieux, il y avait toujours la présence des représentants de la société civile réunis au sein du FORSC ainsi que les journalistes des média accrédités au Burundi.

 

Egide Nduwayezu

journaliste /Iriba



Cet article a été ajouté à notre catalogue le dimanche 13 décembre, 2009.

Votre adresse IP actuelle est : 107.22.126.144
Copyright © 2017 Iriba Europe a.s.b.l.. Powered by PH Systems