Karel De Gucht

Accueil> les témoignages > Karel De Gucht

Témoignage

S’investir pour l’avenir du Burundi et de la Région des Grands Lacs.

la paix et vers la paix.

La jeunesse est l’avenir de demain. En Belgique comme au Burundi.

Comment, dès lors, ne pas soutenir un projet qui rassemble et ouvre des perspectives de solidarité des deux côtés ? D’une part, les jeunes belges reviendront témoins privilégiés d’un monde à construire. Leur action aura permis d’offrir un toit et d’attirer l’attention sur une communauté dénigrée mais aussi, de l’autre côté, aura autorisé d’autres jeunes à reprendre courage pour construire l’avenir de leur pays.

C’est pourquoi la Belgique encourage les échanges internationaux de jeunes et les initiatives d'initiation à la politique internationale.

Le Burundi est un important partenaire de coopération de la Belgique dans le cadre d’un plan d’action pour la Région des Grands Lacs, une coopération que nous voulons dans

Le pays sort d’une guerre de plus de dix ans et, au lendemain d’élections démocratiques, les espoirs sont permis. Nous faisons le vœu que son exemple fasse tache d’huile sur toute la Région. Mais il a plus que jamais besoin du courage des ses jeunes et du soutien de la communauté internationale. La Belgique reste un partenaire engagé et continue à plaider la cause du Burundi au sein de la Communauté internationale.

Un long chemin reste à accomplir pour rétablir la paix dans le cœur de la population burundaise. Ce chemin passe par l’anéantissement des discriminations internes. Et nous espérons que la rencontre entre des jeunes contribuera à la lutte contre les facteurs de division afin que les nouvelles générations, au Nord comme au Sud, puissent préparer un avenir meilleur basé sur des relations pacifiques et la compréhension mutuelle.

Karel De Gucht

Ministre des Affaires étrangères