On entend souvent dire : « Les gens ne s’investissent plus ! » Je ne le crois pas. Le Forum des Jeunes Nord-Sud en est la parfaite illustration. Cela fait maintenant 6 ans que des jeunes du Nord vont donner un coup de main à leurs congénères du Sud. Volontairement. Gratuitement. Pleins d’enthousiasme.
Pourtant ces jeunes ne reviendront pas les mains vides. Ils auront vécu une expérience inoubliable. Ils pourront être fiers du service rendu. Ils auront noué des contacts et des amitiés, qui avec un peu de chance pourront subsister toute une vie. Ils reviendront donc enrichis.
Ceci n’enlève pas qu’ils seront au Burundi inévitablement confronté avec des situations qu’ils ne pourraient pas s’imaginer ici, dans notre Flandre surprotégée. Quelle que soit la difficulté de ce constat sur place, cela leur ouvrira les yeux. Ils comprendront que la richesse n’est pas un droit acquis gratuitement. Ils apprendront probablement également que la richesse matérielle n’est pas un besoin absolu.

Le centre pour jeunes qui sera construit au Burundi ne sera pas un palais culturel comme nous les construisons ici. Avec des moyens simples une infrastructure capable de rendre de multiples services à la communauté sera construit. De cette manière, les jeunes continuent le travail accompli par de nombreux Flamands dans tous les coins du monde, tel le Père Damien avant eux, même si ce sera dans des
circonstances moins dramatiques.
L’arc ne peut pas toujours être tendu. Par conséquent, après leur journée sur le chantier les jeunes auront le soir l’occasion de se détendre. Ce temps ne sera cependant pas perdu. Un tas d’activités ont été prévues, ayant chaque fois pour but de faire connaissance avec le pays, la culture,
avec diverses problématiques liées aux Droits de l’Homme et de l’Egalité des Chances.
La résolution des conflits est un art délicat. Qu’il s’agisse de confrontations inter- personnelles du quotidien ou de schismes interculturels, interraciaux, interreligieux beaucoup plus larges. La collaboration et la compréhension mutuelle sont des mots clé dans ce domaine. Des initiatives telles celle-ci sont l’école parfaite pour appréhender ces deux éléments.
Le but était également que ces jeunes gardent un souvenir tangible de leur aventure fascinante. Les nombreuses photos qui sont exposées et le film qui a été réalisé sont un merveilleux témoignage de leur expérience. Ils pourront ainsi exprimer leur vécu et transmettre le feu de leur enthousiasme à d’autres.
Je souhaite par conséquent féliciter les volontaires et les organisateurs pour cette merveilleuse initiative.

Paul Breyne
Gouverneur de Flandre Occidentale